Entre 20 et 40 secondes… voilà le temps dont vous disposez pour convaincre un recruteur de vous rencontrer. Et la moindre faute devient impardonnable !

Alors mettez toutes les chances de votre côté en ayant un CV irréprochable et éviter au maximum les erreurs qui pourraient vous empêcher de décrocher le job de vos rêves.

Les fautes

Que ce soit une faute de grammaire, de conjugaison, de frappe… le résultat est le même : votre CV a 99% de chance de finir à la poubelle !
Il existe de nombreux outils qui vous permettent de vérifier la bonne orthographe d’un mot ou la bonne conjugaison d’un verbe. Au moindre doute, n’hésitez pas à les utiliser (voire à en abuser).
Relisez votre CV plusieurs fois, lentement, en décortiquant chaque phrase (même si vous les connaissez par cœur à force). L’idéal est de faire lire votre CV à d’autres personnes pour s’assurer que tout est correct. Rien ne vaut un œil neuf !

Un CV trop long

Un CV doit faire une page recto, ni plus, ni moins.
Il faut être synthétique et mettre en avant les compétences qui correspondent le mieux au job pour lequel vous postulez. Soyez bref, concis et percutant !
Trop long, cela pourrait passer soit pour une tentative de combler un CV pas très riche d’expériences, soit par une difficulté à privilégier ce qui est important ou non (si vous avez votre bac, il est judicieux de ne plus mentionner le brevet des collèges par exemple).

Un vocabulaire trop spécifique

Jouer aux devinettes avec les recruteurs n’est pas une bonne stratégie. Pensez au fait que si vous maîtrisez ce vocabulaire, cela ne sera pas forcément le cas d’un recruteur. Les responsables relations humaines ne sont pas des experts de tous les domaines.
Évitez d’utiliser des termes trop compliqués notamment et surtout dans le titre de votre CV (et ce, encore plus dans le cas d’une candidature spontanée !).

Des coordonnées obsolètes ou « marrantes »

Attention aux coordonnées que vous fournissez.

  • Il est très facile de se créer une nouvelle adresse email donc évitez les adresses personnelles qui font rire vos amis mais pas vraiment les recruteurs : cocottetroploldu92@hotmail.com, beaugosse72@gmail.com…
  • Vérifiez votre message de répondeur. La fameuse blague du « Allo ? Mais allo ? ah ah je plaisante vous êtes sur mon répondeur » n’a pas grand succès auprès des recruteurs.
  • Si vous déménagez dans les jours qui suivent, utilisez directement votre nouvelle adresse.

Ce sont de petits détails mais qui font la différence entre 2 candidatures.

Un document pas nommé et/ou incompatible

Les recruteurs reçoivent des dizaines de CV par jour. Pensez à nommer votre CV correctement : « CV_NOM_prénom.doc ».
Pensez à le convertir dans un format universel. Vous avez passé du temps sur votre CV, vous l’avez travaillé avec style et imagination, il est parfait. Mais voilà, tous les recruteurs n’ont pas la dernière version de Word et toute votre mise en page sera cassée : le rouge pastel devient un rouge fluo criant, le tableau est décalé… Un seul et unique format : le PDF !
Vous trouverez facilement des logiciels qui convertiront n’importe quel document en document PDF et cela vous évitera des déconvenues.

Des mensonges

Vous trouvez que votre CV est un peu… léger ? Alors vous écoutez vos amis qui vous conseillent d’ajouter des expériences professionnelles. Mauvaise idée !
Les recruteurs ne sont pas de simples bureaucrates. Ils savent détecter les incohérences dans un CV. Et imaginez que cette fois-ci, le recruteur ait envie d’en savoir un peu plus et décide de contacter l’entreprise ou la personne qui est sensée vous avoir embauché(e)…
Soyez honnête : tout le monde débute et il est logique, que lorsque vous entrez dans le monde du travail, votre CV ne ressemble pas à celui d’une personne forte de 15 années d’expérience.

Une photo inappropriée

Envie de personnaliser votre CV avec une photo de vous ? Le choix de la photo n’est pas anodin. Évitez la photo de mauvaise qualité, ou celle des dernières vacances avec votre sublime bikini. Soyez sobre mais souriant(e).
Ajouter une photo à son CV est un risque. Il est donc préférable de s’abstenir plutôt que de dévaloriser votre CV avec une photo mal choisie. Sachez que la photo n’est pas un élément obligatoire du CV (sauf si l’annonce du poste le précise).

Trop de loisirs

Le CV peut contenir une section « centres d’intérêts – loisirs ». Mais que mettre dedans ? Vous ne savez pas trop alors vous mettez tout ce qui vous passe par la tête, au cas où… mauvais plan. L’objectif de cette section est de vous découvrir.
Par exemple, un webmaster qui mettrait en loisirs «création de site web », cela paraît d’une part évident et d’autre part cela montre un côté un peu monomaniaque.
Si vous réfléchissez bien et sereinement, vous trouverez ! L’Égypte ancienne, la période des dinosaures, le piano (en précisant un niveau de pratique), le cinéma d’arts et d’essai, le sudoku…
Vous avez peur que vos loisirs soient trop classiques et qu’ils ne vous distinguent pas ? Zappez cette partie.