Éviter de grignoter et bouger ! Bonne résolution de début d’année ou volonté affirmée de retrouver une forme olympique, quoiqu’il en soit, le coach sportif sera d’une aide à toute épreuve.

Le métier

Ce spécialiste de la forme (physique et mentale) est un passionné. Pédagogue, un brin psychologue, il se doit de motiver son public, débutant ou initié, pour lui permettre d’atteindre les objectifs fixés. Première étape : réaliser un bilan « sportif » accompagné de tests. Puis, place à la pratique ! Exercices de renforcement musculaire, assouplissements et cardio-training (endurance cardiaque et respiratoire) font partie des programmes d’entraînement que le coach sportif élabore pour chacun de ses clients.
En salle de sport, il anime des cours collectifs et coache les adeptes de rameurs, vélos elliptiques et autres tapis de course.
Il n’est pas rare qu’il exerce également chez des particuliers.
Enfin, il est à même d’intégrer le staff technique d’une équipe sportive.

La demande de coaching sportif est réelle, surtout dans les grandes villes. Pour autant, un coach cumule souvent plusieurs contrats afin de pouvoir gagner sa vie décemment.

Qualités requises

Ce métier nécessite :

  • Pédagogie et capacité d’adaptation : le coach sportif travaille avec un public varié. Il doit adapter les séances d’entraînement aux niveaux sportifs qu’il rencontre. De plus, le coach sportif se doit d’être souple… pour s’adapter aux disponibilités de ses clients. Il travaille souvent en horaires décalés et le week-end.
  • Énergie et goût pour l’animation : animer des cours en salle de sport requiert une certaine endurance physique mais pas que ! Aidé par des musiques entraînantes, le coach doit être à même d’animer et de rythmer les cours, tout en veillant à la bonne réalisation des exercices.
  • Qualités relationnelles et techniques : patient, enthousiaste et à l’écoute, le coach est un excellent conseiller technique. Des qualités qui lui permettent aussi de fidéliser les clients.

Études – Formations

Plusieurs parcours de formation sont possibles :

  • BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport) spécialité activités gymniques, de la forme et de la force.
  • DEUST (Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques) métiers de la forme.
  • Licence professionnelle STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) mention métiers de la forme et de la remise en forme.

Rémunération

En moyenne, un coach sportif débutant perçoit un salaire brut mensuel compris entre 1450 et 1600 euros bruts par mois.

Liens utiles