Interviewer un artiste, animer un débat politique, écrire un article de presse, réaliser un reportage, présenter le journal télévisé… le journaliste est LE professionnel de l’information, l’acteur majeur de la communication !

Le métier

Sa mission est d’apporter, à un public, l’information qui lui permettra de décrypter le monde et la société dans laquelle il vit. Pour cela, il est amené à :

  • Collecter l’information en enquêtant sur le lieu d’un évènement, en réalisant des investigations, en interrogeant les témoins, les sources, en recherchant de la documentation, en analysant l’actualité…
  • Croiser toutes les données recueillies, les sélectionner et les hiérarchiser.
  • Rédiger les contenus destinés à la presse écrite, la radio, la télévision ou aux agences de presse.

Toutefois, il est plus courant de parler des métiers du journalisme. En effet, derrière le terme « journaliste », se cache une grande diversité de fonctions qui varie selon :

  • la nature des missions (localier, journaliste radio, rédacteur en chef, journaliste reporter, secrétaire de rédaction…)
  • le média choisi (presse, télévision, web, radio)
  • la périodicité (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle)
  • le domaine généraliste ou spécialisé (politique, économique, culturel, sportif…)

À noter : pour intégrer une entreprise de presse, la carte professionnelle est indispensable.

Qualités requises

Ce métier nécessite :

  • Réactivité et disponibilité : aujourd’hui, l’info est en continu 24h/24 et le journaliste doit informer au moment même où se produisent les évènements. Il doit donc se rendre disponible et réagir vite.
  • Objectivité et intégrité : le journaliste doit faire preuve d’impartialité lorsqu’il transmet l’information afin que celle-ci reflète bien la réalité et ne soit pas utilisée pour influencer le public.
  • Persévérance et détermination : obtenir les bonnes informations n’est pas toujours aisé ! Le journaliste doit faire preuve de ruse, de débrouillardise, s’appuyer sur de nombreux contacts, relancer et insister avec diplomatie jusqu’à ce qu’il ait obtenu tous les éléments.
  • Conscience et sérieux : le journaliste doit être sûr de l’information qu’il va diffuser… pas question d’être dans le « on dit » ou « l’à peu près ». Il doit donc bien veiller à croiser et vérifier ses sources et savoir faire preuve de discernement.
  • Curiosité : doté d’une vaste culture générale, le journaliste doit faire preuve d’ouverture pour apprendre et développer ses connaissances et posséder un goût pour les nouvelles technologies.
  • Communication : le journaliste doit posséder une parfaite maîtrise de la langue française (tant écrite qu’orale) et celle d’une langue étrangère ainsi que la capacité à vulgariser l’information, à se faire comprendre par un large public.

Études – Formations

S’il est possible d’exercer ce métier sans avoir de diplôme, une formation journalistique dans une des 13 écoles reconnues par la profession est vivement recommandée.
En général, le parcours de formation se réalise en 3 étapes sur 5 ans :

  • Bac (S, L, ES de préférence)
  • DUT information communication option journalisme ou Licence voire Master en lettres, histoire, droit, sciences économiques, sciences politiques, journalisme
  • Ecoles de journalisme reconnues par la Commission Nationale Paritaire de l’Emploi des Journalistes (CPNEJ) dont l’admission se fait sur concours à bac + 2 / bac + 3

Rémunération

Il est difficile d’évoquer le salaire du journaliste car celui-ci varie selon la nature de la mission, le type de média et la périodicité. En général, il perçoit à ses débuts entre 1700 euros bruts et 2300 euros bruts par mois; sachant qu’il a au préalable commencé par rédiger des piges et s’est fait rémunérer à la pige. Après quelques années d’expérience, le journaliste touche en moyenne 4000 euros bruts par mois.

Liens utiles