Souvent premier interlocuteur que nous rencontrons lorsque nous nous rendons dans une pharmacie, le préparateur en pharmacie est le seul autorisé à seconder le pharmacien dans la préparation et la délivrance des médicaments au public.

Le métier

Sous la responsabilité et le contrôle du pharmacien, le préparateur en pharmacie :

  • Délivre les médicaments : pour cela, il doit traduire les doses prescrites en nombre de boîtes ou de flacons, s’assurer que l’association de plusieurs médicaments n’est pas dangereuse, qu’il n’y ait pas d’erreur de dosage. Il doit également informer le client sur la manière de suivre le traitement.
  • Donne des informations complémentaires et des conseils sur les produits de santé et d’hygiène en vente libre. En fonction des besoins du client, il identifie le produit en parapharmacie le plus adapté et apporte des conseils.
  • Gère les stocks et les commandes : le préparateur en pharmacie élimine les produits périmés, passe des commandes auprès des fournisseurs, vérifie les livraisons, range et classe les produits reçus.
  • Réalise des préparations médicamenteuses (crèmes, pommades, gélules). Pour cela, il est amené à calculer les quantités, peser les matières premières, mettre sa préparation en forme (sirop, gélule, suppositoire, pommade), procéder à son emballage (conditionnement) et à son étiquetage conformément à la réglementation en vigueur.
  • Participe à la gestion administrative des dossiers : le préparateur en pharmacie saisit les feuilles d’assurance maladie, gère les relations avec la sécurité sociale et les mutuelles, enregistre le nom du médecin et celui du patient pour tout produit dangereux délivré.

Si la majorité des préparateurs exerce au sein des pharmacies de ville, ce professionnel peut également travailler au sein des hôpitaux ou dans l’industrie pharmaceutique où il assure le contrôle des matières premières avant conditionnement.

Qualités requises

Ce métier nécessite :

  • Sens du contact : le préparateur est en contact permanent avec la clientèle pour vendre et conseiller. Il doit donc faire preuve d’écoute, d’amabilité, de disponibilité et de bienveillance pour répondre aux inquiétudes, expliquer et rassurer le client.
  • Vigilance : la préparation et la vente de médicaments nécessite une très grande attention et concentration. En effet, une erreur peut avoir des conséquences graves pour le patient.
  • Rigueur et méthode : le rangement des produits ainsi que la préparation des médicaments nécessitent précision et organisation.
  • Endurance : une qualité non négligeable pour ce professionnel qui travaille debout toute la journée avec certains jours un rythme soutenu.

Études – Formations

Un seul diplôme permet d’exercer le métier de préparateur en pharmacie :

  • Le brevet professionnel de préparateur en pharmacie, accessible en 2 ans après un diplôme de niveau bac, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage.

Rémunération

Un préparateur en pharmacie débutant perçoit un salaire variable entre le Smic et 1600 euros brut par mois selon le secteur d’activité (officine, hôpital, industrie pharmaceutique).

Liens utiles