Le chargé de recrutement traque la perle rare et le mouton à cinq pattes pour répondre aux besoins de son entreprise : en effet, à partir d’un vivier de candidatures qu’il développe constamment, il va rechercher le profil le plus adéquat par rapport à un poste proposé et approfondir les informations dont il dispose afin d’effectuer le meilleur choix possible.

Le métier

Le chargé de recrutement travaille essentiellement dans les services RH des entreprises. Il peut également exercer son activité en agence d’intérim ou en cabinet RH. Dans ces deux cas, son poste comporte une dimension commerciale, car il peut être amené à gérer un portefeuille de clients.
Selon l’activité de l’entreprise, la maîtrise de l’anglais est souhaitable, voire indispensable.
Il intervient en amont du recrutement (définition de la stratégie et des profils recherchés), dans la phase de sélection (tests et entretiens) et en aval (suivi de l’intégration).

Ses missions sont les suivantes :

  • Définir les besoins en lien avec la Direction et les opérationnels
  • Identifier et hiérarchiser les compétences recherchées
  • Définir la stratégie de recherche de candidats (Quels supports de communications ? Quelles méthodes ? Combien d’entretiens ?)
  • Rédiger et diffuser des annonces, effectuer des recherches via les sites de recrutement, les réseaux sociaux, les salons…
  • Trier les CV et les lettres de motivations
  • Mener les entretiens (individuels et/ou collectifs) et vérifier l’adéquation entre le besoin de l’entreprise et les motivations du candidat
  • Sélectionner des candidats pour établir une short-list
  • Présenter le candidat dont le profil est le plus adapté aux personnes décisionnaires pour un dernier entretien
  • Suivre éventuellement l’intégration du ou des candidats recrutés
  • Entretenir les relations avec les écoles et Universités, les enseignants et les bureaux d’anciens élèves
  • Effectuer une veille grâce aux annuaires des écoles, aux forums de discussions dans le domaine de l’emploi, aux candidathèques, aux réseaux sociaux professionnels…

Qualités requises

  • Sens de l’organisation : le chargé de recrutement peut mener plusieurs missions en parallèle et doit gérer de manière autonome la répartition de ses différentes tâches, entre les entretiens et le travail administratif.
  • Aisance relationnelle et rédactionnelle : parler en public, mener des entretiens avec tout type de personnes, rédiger des compte-rendus précis font partie de ses tâches quotidiennes.
  • Capacités d’analyse et de synthèse : dénicher le candidat idéal n’est pas une science exacte : pour y parvenir, le chargé de recrutement doit croiser de nombreux éléments, approfondir le contenu des CV, vérifier minutieusement les dires des candidats, prendre en compte les résultats des tests puis réaliser une synthèse la plus objective possible.

Etudes – Formation

L’accès au métier se fait au niveau bac+5. A noter que ce poste peut-être un tremplin vers des fonctions de Responsable du recrutement ou vers des postes plus généralistes en RH (RRH, DRH…).

Exemples de formations :

  • Master Pro en Ressources Humaines
  • Diplôme d’école de commerce ou d’ingénieur, IEP (avec spécialisation RH)

Rémunération

Le salaire mensuel d’un conseiller chargé de recrutement débutant est d’environ 2 000 € bruts par mois.