Si participer à la diffusion d’œuvres musicales et les promouvoir vous attire, le métier d’éditeur musical s’offre à vous. Véritable manager des œuvres musicales, ce professionnel conseille les compositeurs/auteurs.

Le métier

L’éditeur musical recherche l’exploitation des compositions musicales via tous supports et tous médias : disque, fichier MP3, représentation publique, partition, diffusion radio ou télé.
Pour cela, il :

  • repère des auteurs compositeurs,
  • établit les contrats avec les auteurs permettant la gestion de leurs morceaux de musique,
  • assure la protection juridique des œuvres en effectuant les formalités de dépôt et en défendant les droits des auteurs,
  • veille au paiement des redevances pour les auteurs,
  • met en relation auteurs, compositeurs et interprètes,
  • apporte des moyens financiers pour enregistrer une maquette, organiser une tournée, réaliser un clip…
  • démarche les maisons de disques.

Qualités requises

Ce métier nécessite :

  • Capacité d’adaptation : il doit veiller aux évolutions technologiques et aux habitudes de consommation mais aussi s’adapter à des interlocuteurs très variés (auteurs, directeurs artistiques, directeurs de label, producteurs de tournées…).
  • Rigueur : pour établir les contrats, suivre et vérifier les rapports des organismes versant les droits des auteurs.
  • Qualités relationnelles : homme de contacts, l’éditeur doit disposer d’un réseau et le faire vivre afin de promouvoir les œuvres gérées.

Études – Formations

Les formations professionnelles dans l’édition musicale sont peu nombreuses.

    • DU Economie et gestion de projets musicaux – Université Paris X Nanterre
    • Chargé de communication, d’administration et de commercialisation de la musique en 2 ans – Institut des métiers de la musique (IMM)
    • Licence professionnelle Communication et commercialisation des produits culturels – option industrie du disque / spectacle vivant – IUT de l’Indre
    • Master recherche Edition musicale et musicologie – Université de Lorraine

Rémunération

Pour se rémunérer et faire valoir ses droits, l’éditeur signe avec ses auteurs, œuvre par œuvre, des contrats de cession. Sa rémunération dépend donc du catalogue d’œuvres géré.

Liens utiles