Ne vous êtes-vous jamais dit : « je vais m’inscrire à cette formation et ensuite nous verrons bien où ça mène… » ? Si cette réflexion est actuelle, il est temps pour vous de réfléchir à votre projet professionnel ! Car plus il sera clair, plus vous aurez de facilité à trouver la formation qui vous convient.

Identifier votre projet de métier

Définir un projet professionnel consiste à choisir un métier en concordance avec vos goûts, vos motivations, vos valeurs, vos aptitudes. Vous devez prendre en compte tous les aspects du métier y compris les difficultés à franchir. Votre projet se précisera tout au long de votre formation.

 

Mais comment construire un projet de métier ?

Premier point d’attention : prendre le temps et s’impliquer ! Définir un tel projet n’est pas une chose que vous pouvez prendre à la légère.

  • Interrogez-vous sur vos capacités, vos intérêts, votre personnalité, vos envies.
  • Informez-vous sur les métiers et les secteurs qui retiennent votre intérêt.
  • Rencontrez des professionnels qui exercent les métiers auxquels vous pensez : l’entretien que vous aurez avec eux vous donnera une vision plus réaliste de ces professions !

Pourquoi choisir l’alternance ?

On entend beaucoup parler d’alternance depuis quelques années, mais quels en sont les réels avantages et les contraintes ?

 

Les avantages

Les avantages sont autant au niveau scolaire qu’au niveau professionnel et financier :

  • La formation est prise en charge par l’entreprise et l’État : donc gratuite pour vous.
  • De nombreuses formations sont désormais ouvertes à l’alternance et vous assurent l’apprentissage de métiers divers.
  • Le principe même de l’alternance est bien de confronter la théorie à la pratique. Certains vous diront qu’ils ont mieux compris leurs cours une fois présents sur le terrain et devant la situation !
  • L’alternance peut être un véritable tremplin vers l’emploi.
  • Vous êtes rémunéré.

 

Les contraintes

Prenez soin de considérer également les contraintes de l’alternance avant de vous lancer !

  • Motivation, investissement et organisation rigoureuse sont les maîtres mots d’une formation en alternance réussie. Vous devrez assurer la présence en cours, celle en entreprise et préparer vos examens.
  • Sur un plan matériel, votre statut de salarié vient réduire vos vacances : vous bénéficierez de 5 semaines de congés payés sur l’année.
  • Quant à la vie en entreprise, celle-ci demande parfois une certaine capacité d’adaptation.

 

Choisir l’alternance, c’est le faire en pleine connaissance de cause. Et surtout, ne vous précipitez pas ! Si votre projet professionnel n’est pas encore bien défini, préférez une formation classique. Sachez qu’il vous sera toujours possible, le moment venu, de bifurquer vers une formation en alternance.

Comment choisir votre établissement de formation ?

Vous avez recherché (et trouvé) le cursus qui correspond au mieux à votre projet professionnel. Plus de doute, cette formation en alternance est pour vous ! Désormais, il vous faut trouver l’établissement qui vous formera.

 

Les différents types d’établissements

Pour une formation en contrat d’apprentissage, les cours pourront être assurés :

  • Par les CFA : les Centres de Formation d’Apprentis sont publics ou privés et forment les apprentis dans la spécialité et le diplôme recherchés. Le CFA dispense une formation générale ainsi qu’une formation technologique et pratique. Celles-ci doivent compléter la formation reçue en entreprise.
  • Par des unités de formation : il s’agit d’une unité spécifique d’une université ou d’un lycée. Elles forment les apprentis et sont généralement publiques.
  • Par les sections d’apprentissage : dans ce cas, les cours ont lieu dans un établissement d’enseignement public (ou privé sous contrat avec l’État) ou dans un établissement de recherche relevant d’un ministère autre que celui de l’Éducation Nationale.

 

La formation des personnes en contrat de professionnalisation est assurée :

  • Par des organismes de formation. Ce sont des structures publiques ou privées qui dispensent des actions de formation générale, professionnelle et technologique. À noter que l’entreprise avec laquelle vous avez signé un contrat de professionnalisation peut disposer d’un service de formation interne et assurer elle-même la formation.

 

Quels établissements pour votre formation ?

Voici des sites qui vous permettent en quelques clics d’accéder à la liste d’établissements proposant votre formation :

  • ONISEP (Office National d’Information Sur les Enseignements et les Professions)
  • L’Étudiant
  • CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse)

 

Les CIO (Centres d’Informations et d’Orientation), le CIDJ ou bien encore les différents salons et forums organisés chaque année, sont tout autant de sources d’informations pertinentes. Pensez-y !

 

Quels critères pour sélectionner un établissement ?

  • Le programme de formation.
  • La durée et le rythme de la formation.
  • Le suivi personnalisé des alternants.
  • L’insertion professionnelle des anciens alternants à l’issue de leurs cursus.

 

Vérifiez la qualité de l’enseignement et assurez-vous que la formation choisie corresponde à votre projet. Pour cela, menez l’enquête :

  • Si un diplôme est délivré, est-il reconnu par une branche professionnelle et/ou par l’État ? Est-il homologué ?
  • Quelles sont les conditions d’admission ?
  • Quel est le taux de réussite atteint pour cette formation ?
  • Existe-t-il une association d’anciens élèves ou, à défaut, un annuaire des anciens élèves ?
  • L’organisme va-t-il vous mettre en relation avec une entreprise ?
  • Comment s’effectue le suivi de l’élève entre l’établissement de formation et l’entreprise ?

L’inscription

Les modalités varient en fonction des établissements. Afin de valider votre inscription, il vous sera bien souvent demandé :

 

De fournir un dossier comprenant

  • Votre dossier scolaire.
  • Une lettre de motivation.
  • Un CV.
  • Des lettres de recommandations valorisant vos qualités professionnelles et personnelles (si vous avez déjà eu des expériences de stage ou d’alternance).

 

De passer une épreuve de sélection

Votre dossier retenu, vous serez convié à passer les étapes de sélection. Il s’agit :

  • D’un entretien de motivation.
  • De tests de sélection (test de connaissance, de raisonnement logique, de personnalité).