Si vous êtes de ceux qui pensent qu’il vaut mieux débuter la recherche d’une entreprise après avoir trouvé l’établissement de formation, détrompez-vous ! Il est vivement recommandé de rechercher l’entreprise en même temps que l’établissement. Un conseil : anticipez, organisez vos démarches de recherche… et suivez le guide :

Dénichez les offres

Sur internet, consultez les sites suivants :

Sollicitez les pros

Rendez vous au sein de structures spécialisées : des conseillers sont là pour vous guider et vous aider dans vos démarches.

  • Les PAIO (Permanence d’Accueil, d’Information et d’Orientation) et les missions locales : vous pourrez y trouver des offres de contrat en alternance et une aide méthodologique pour identifier les entreprises dont l’activité correspondrait à votre projet.
  • Le Pôle emploi : des offres de contrat en alternance y sont accessibles (sur place ou via leur site internet). À noter : il existe, dans certains départements, un pôle emploi spécialisé « alternance ».
  • Les universités, les écoles et les CFA (Centres de Formation d’Apprentis) : des conseillers et des chargés de relations entreprises sont là pour vous ! Rencontrez-les car il est fort possible que votre établissement de formation ait noué de solides partenariats avec des entreprises.

Pensez « réseau »

Votre réseau est plus important que vous ne l’imaginez ! Il inclut notamment :

  • Votre entourage et son réseau : les amis de vos parents, vos anciens collègues de job d’été, les parents de vos amis, vos voisins…
  • Les précédents « alternants » de l’organisme formateur : en effet, vous pouvez demander la liste des anciens de votre formation. Libre à vous de les contacter afin de bénéficier de leurs conseils. Certains pourraient bien vous coopter.
  • Les représentants d’entreprises avec lesquels vous avez eu un échange lors d’un salon étudiant ou professionnel. Vous avez gardé leurs cartes de visite ? Rappelez-leur le contexte de votre entretien et votre démarche actuelle : il faut tenter ! Vous pourriez ainsi obtenir un entretien.
  • Diversifiez vos modes de recherche ! Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés. Soyez tout de même vigilant et surveillez votre e-réputation. Il est important de protéger votre image. En amont d’un entretien d’embauche, le recruteur est en droit de faire un tour sur la toile en vue d’avoir d’autres informations sur vous.

Visitez les « salons »

Voilà un autre moyen de vous faire connaître !
Aux alentours du mois de mars, il n’est pas rare qu’un « salon de l’alternance » soit organisé dans les grandes villes. Ces salons ont le mérite de regrouper des représentants d’établissements de formation et des entreprises qui ne demandent qu’à vous rencontrer. La patience et la persévérance seront vos alliées, mais cela en vaut la peine. Préparez votre venue : tenue correcte, CV et lettre de motivation opérationnels ! Si possible, prenez la carte de visite de votre interlocuteur : ce sera toujours utile d’avoir son mail pour le relancer au sujet de votre candidature.

Allez à la rencontre des entreprises

Autrement dit : démarchez.
En fonction de votre projet et du type d’entreprise que vous souhaitez trouver, vous allez :

  • Téléphoner : vous pouvez appeler les entreprises pour essayer d’obtenir un rendez-vous avec l’employeur. Un conseil : avant de décrocher votre téléphone, préparez-vous pour être convaincant. Préférez la question : « Est-il possible de vous rencontrer afin de vous présenter mon projet d’alternance ? » à « J’ai besoin d’un contrat. Prenez-vous des apprentis ? ».
  • Vous rendre directement dans l’entreprise : par exemple si vous avez un projet d’alternance au sein d’une entreprise artisanale (boucherie, garage auto, maçonnerie…). Soyez attentifs aux horaires ! Aller voir le gérant d’un restaurant pendant la pause déjeuner, ce n’est pas le meilleur moment. Pour ce qui est des entreprises plus grandes, vous devrez certainement laisser votre CV à l’accueil.

Pensez à relancer les entreprises auxquelles vous avez envoyé votre CV.
Sauf si l’employeur vous demande de le recontacter à un moment précis, vous pouvez le relancer une semaine après être passé le voir ou l’avoir eu au téléphone.
À noter : il peut arriver que les entreprises ne soient pas motivées à vous prendre en alternance. Mais le fait de voir que vous êtes intéressé par l’activité de l’entreprise, que vous revenez régulièrement la voir, cela peut changer la donne !