Défendre les intérêts de ses clients – particuliers ou entreprises -, telle est sa profession de foi qui peut se résumer en 3 mots : conseil, conciliation et défense.

Le métier

L’avocat exerce avant tout une mission de conseil auprès de ses clients en les informant sur les lois et les règlements. Défendre et représenter ses clients en plaidant auprès des tribunaux lui occupe moins de temps.
3 catégories d’avocats existent : les avocats d’affaires, les pénalistes et les spécialistes des affaires civiles.
L’avocat d’affaires travaille pour des entreprises, rédige des contrats et résout des litiges ; L’avocat pénaliste défend les auteurs présumés de crimes ou de délits auprès des tribunaux après étude de leurs dossiers ; L’avocat des affaires civiles conseille et défend les particuliers dans tout litige civil (succession, divorce…).

 

Ses missions :

  • Recevoir des clients et analyser leur problème juridique
  • Conseiller sur les démarches à entreprendre
  • Rédiger des courriers, des assignations, des conclusions
  • Se documenter en permanence sur les évolutions législatives et réglementaires
  • Préparer des plaidoiries

Qualités requises

Ce métier nécessite :

  • Grande capacité de travail : pour analyser, se documenter, rédiger des dossiers, rester concentré sur des problèmes épineux.
  • Esprit de synthèse et d’analyse : pour appréhender rapidement les enjeux et conséquences juridiques et produire des écrits concis.
  • Rigueur : dans l’analyse des dossiers, la tenue des délais et la recherche juridique.
  • Qualité d’expression écrite et orale : pour rédiger des documents juridiques et pour conseiller et défendre les clients.

Études – Formations

La formation s’effectue dans l’un des Centres Régionaux de Formation Professionnelle d’Avocats (CRFPA), rattaché à chaque cour d’appel.
Plusieurs diplômes vous permettent de vous présenter à l’examen d’entrée des CRFPA :

  • Un master 1 voire 2 de droit, de gestion ou d’économie.
  • Une MST (Maîtrise de Sciences et Techniques) juridique, économique ou de gestion.
  • Un diplôme d’IEP (Instituts d’Études Politiques).
  • Un diplôme d’école de commerce.

Il est vivement conseillé d’effectuer, parallèlement au master, un an de préparation dans un IEJ (Institut d’Études Judiciaires).
La formation au CRFPA dure dix-huit mois et elle est sanctionnée par le CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat), après lequel il faut effectuer deux ans de stage rémunéré dans un cabinet d’avocat, chez un expert-comptable ou en entreprise.

 

De nombreux avocats se spécialisent, avec l’obtention d’une mention de spécialisation dans l’un des 15 domaines existants : droit des affaires, droit communautaire, droit des relations internationales, droit de la propriété intellectuelle, droit commercial, droit fiscal, droit social, droit économique, droit des mesures d’exécution, droit des personnes, droit immobilier, droit rural, droit de l’environnement, droit public, droit pénal.

Rémunération

En début de carrière, un avocat gagne entre 1800 et 2700 euros bruts par mois. L’avocat peut être collaborateur d’un cabinet ou ouvrir d’emblée son propre cabinet.

Liens utiles