Vous êtes passionné par le web et le marketing ? Découvrez le métier de Traffic manager, spécialiste de la publicité et de la communication sur Internet.

Le métier

Sa mission ? Créer du trafic sur des sites web et améliorer ainsi leur visibilité auprès des internautes. Le Traffic manager (ou Responsable du trafic) a en charge la mise en place et la gestion des campagnes publicitaires sur Internet.

Ses missions :

  • Définir les contenus publicitaires et les cibles commerciales en tenant compte du budget dédié à la campagne publicitaire sur internet
  • Conseiller et guider l’entreprise dans le choix des supports de publicité (bannières, pop up… mais aussi rubriques dans lesquelles apparaitront les publicités)
  • Planifier l’occupation des espaces publicitaires en ligne en réservant notamment les espaces publicitaires auprès des sites Internet.
  • Mettre en ligne les publicités sur les supports retenus
  • Gérer les partenariats qui renforcent la popularité du site et le référencement
  • Rechercher de nouveaux partenaires en fonction de critères et d’objectifs définis (positionnement du site, site payant ou gratuit, sites de niche),
  • Suivre le trafic, mesurer et analyser l’audience des campagnes de publicité, les données de fréquentation grâce à des indicateurs précis (nombre de visites, taux de clics…)
  • Assurer le bilan des campagnes en vue d’évaluer leur efficacité
  • Proposer des solutions pour augmenter la visibilité des publicités (nouveaux supports, nouvelles formes et couleurs)
  • Faire de la veille sur les pratiques des concurrents

Les Traffic Managers travaillent au sein d’entreprises (principalement dans le secteur du e-commerce ou e-marketing), des régies publicitaires, des agences de communication, de publicité ainsi que des agences spécialisées dans le webmarketing et le référencement.

Qualités requises

  • Esprit d’analyse et rigueur : les tableaux de bord font partie de son quotidien. L’étude des supports, du trafic des internautes, de l’audience et de la fréquentation des sites est au cœur de son métier. Le Traffic manager doit donc mener des analyses détaillées, complètes et précises pour pouvoir prendre des décisions efficaces et pertinentes. Par ailleurs, si l’analyse n’est pas faite de manière rigoureuse, les résultats risquent d’être mal interprétés.
  • Sens du contact : Non seulement ce professionnel travaille en équipe mais il est également en contact avec des interlocuteurs variés (marketing, communication, services techniques…) auprès desquels il peut avoir un rôle d’informateur, de conseil. Par ailleurs, il est amené à négocier des contrats de partenariats. Autant de missions qui impliquent une aisance relationnelle et une fibre commerciale.
  • Curiosité et goût pour la nouveauté : Le Traffic Manager travaille dans un univers en constante évolution. De nouveaux outils ou de nouvelles techniques apparaissent en permanence. Il doit donc se tenir informé au sujet des nouvelles façons de communiquer sur le web, des dernières mises à jour en matière de référencement… être toujours en veille afin de proposer des solutions évolutives.
  • Réactivité et disponibilité : Etant donné la vitesse à laquelle circulent les informations sur le web, le Traffic manager doit réagir vite tout en gardant son sang-froid car la moindre erreur peut avoir d’importantes conséquences notamment sur l’image de l’entreprise. En cas d’anomalies, il doit savoir prendre des initiatives en toute autonomie et être disponible.

Etudes-formation

Il n’existe pas de formation type qui forme à cette profession. Un bac +2 est au minimum requis et un bac + 5 conseillé.

Exemple de bac+ 2 :

  • BTS MUC ou DUT informatique, DUT information –communication (option publicité)

Exemple de formation supérieure bac+ 3 à bac +5 :

  • Licence professionnelle Droit, économie, gestion activités et techniques de communication spécialité métiers de la publicité ou licence pro Commerce spécialité Marketing et nouvelles technologies de l’information et de la communication ; licence professionnelle activités et techniques de communication spécialité métiers du médiaplanning
  • Master professionnel en marketing, en webmarketing, en sciences de l’information et de la communication (option webmarketing) comme le Master pro sciences du management spécialité marketing et communication des entreprises ou encore le Master professionnel Sciences humaines et sociales mention information et communication spécialité marketing, publicité et communication…
  • Diplôme d’école de commerce
  • Diplôme d’écoles spécialisées (Estacom, Sup de Web, Sup’Internet, Isefac/marketing digital et réseaux sociaux…)
  • Bachelor de création web, multimédia et e-communication ou webmarketing, ou encore e-commerce

Quel que soit le diplôme préparé, une expérience préalable comme référenceur ou webmarketeur est généralement requise pour exercer le métier.

Rémunération

La rémunération d’un débutant se situe entre 1800 et 2000 €/mois. Un Traffic Manager confirmé perçoit en moyenne entre 3500 € et 4000 € bruts/mois.

Liens utiles