Médecin hautement spécialisé, le chirurgien, masqué et ganté, opère sous le regard de toute une équipe : blessure, fracture, tumeur, malformation… il n’a pas de droit à l’erreur, lui qui tient souvent entre ses mains la vie de ses patients.

Le métier

Son travail se déroule en trois étapes :

  • La consultation préopératoire : le chirurgien commence par rencontrer le patient avant l’opération, afin de lui expliquer ce qu’il s’apprête à faire, de répondre à ses questions, et de vérifier ses antécédents chirurgicaux.
  • L’opération : les interventions du chirurgien sont variées et incluent des techniques hautement spécialisées. Tout le travail s’effectue en équipe, et la coordination entre toutes les personnes assistant à l’opération doit être optimale. Par ailleurs, le chirurgien respecte des règles d’hygiène particulièrement strictes, afin d’éviter toute contamination du patient.
  • Le suivi postopératoire : son rôle se poursuit avec de nouvelles consultations : il faut en effet vérifier qu’aucune complication ne se soit produite, que le patient ne ressente pas de trop fortes douleurs et prescrire des traitements pour limiter les effets indésirables de l’opération jusqu’au rétablissement complet.

Qualités requises

Ce métier nécessite :

  • Habileté manuelle : le corps humain est fragile, et une erreur de quelques millimètres peut avoir des conséquences graves. Le chirurgien a donc besoin d’être particulièrement précis dans ses gestes.
  • Résistance physique et psychologique : la durée d’une opération peut être extrêmement variable et s’apparenter à un véritable marathon… le chirurgien doit donc garder toute sa clairvoyance, et ce, malgré le stress et l’imprévu.
  • Sens du contact : rassurer le patient et sa famille constitue une part importante de son activité. En outre, il est parfois contraint d’annoncer de mauvaises nouvelles et doit le faire avec tact.
  • Curiosité intellectuelle : le chirurgien doit se tenir au courant des dernières recherches, des innovations technologiques, échanger avec ses collègues sur des cas complexes…

Études – Formations

Devenir chirurgien nécessite 11 années d’études :

  • 1 année intitulée PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé), sanctionnée par un concours très sélectif.
  • 5 années sanctionnées par le concours de l’Internat (Épreuves Nationales Classantes).
  • 4 ans de préparation du Diplôme d’Études Spécialisées en chirurgie, avec soutenance de thèse, qui permet d’obtenir le Diplôme d’État de docteur en médecine, spécialisé en chirurgie.

Rémunération

En moyenne, un chirurgien débutant gagne environ 4000 euros bruts dans le secteur public, les salaires étant généralement plus élevés dans le secteur privé.

Liens utiles