Vous avez 15, 16, 17 ans et vous voulez travailler pendant les vacances ou le week-end ? Peut-être avez-vous pu déjà vous rendre compte qu’accéder à un job lorsqu’on est mineur est difficile. En effet, la réglementation qui encadre le travail des mineurs est plus contraignante que celle qui régit le travail des majeurs.

Entre autres, si vous avez de 16 à 17 ans et que vous voulez exercer un job, un accord écrit de vos parents est obligatoire. Si vous avez entre 14 et 15 ans, non seulement une demande doit être adressée à l’Inspection du travail, mais vos parents doivent cosigner votre contrat de travail.
La réglementation du travail prévoit qu’aucun jeune ne peut travailler avant d’être libéré de l’obligation scolaire, c’est-à-dire 16 ans. Toutefois, le travail des jeunes de 14 et 15 ans pendant les vacances scolaires est possible, même s’il reste encore rare et peu encouragé. (Lien à faire vers l’article Mineur, vous avez des droits).

C’est pourquoi, la plupart des employeurs privilégie le recrutement de jeunes de plus de 18 ans. Pour autant ne vous laissez pas découragé par les refus que vous rencontrerez. Votre dynamisme et votre motivation seront les meilleurs atouts pour convaincre. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté !

Comment rechercher ?

Deux démarches sont à privilégier :

  • Votre réseau de proximité : parlez de votre recherche autour de vous : famille, amis, voisins, commerçants de votre quartier… Pensez aussi à exploiter votre profil Facebook ou votre compte Twitter et faites appel à vos amis pour démultiplier vos chances.
  • Les annonces locales : consultez les sites de petites annonces gratuites, la presse locale, l’affichage dans les grandes surfaces, les commerces et petites entreprises de proximité (offres de petits boulots chez les particuliers).

Quels sont vos atouts ?

Pour convaincre un employeur, vous devez valoriser vos atouts et trouver les réponses aux objections que celui-ci pourrait vous faire :

  • Étant mineur, le coût salarial est moins élevé pour l’employeur. En effet, la rémunération versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et 90 % du Smic de 17 à 18 ans (cf. le montant du SMIC horaire brut est fixé à 9,61 €, soit 1 457,52 € bruts mensuels depuis le 1er janvier 2015).
  • Malgré votre manque d’expérience, vous possédez des savoir-faire et des aptitudes tels que la maîtrise de l’informatique, la pratique d’une langue étrangère, du baby-sitting, du dynamisme, des capacités d’adaptation, un sens du contact, l’implication dans une association…
  • Même si vous n’avez pas le permis, vous êtes facilement mobile : transport en commun, scooter, covoiturage, entourage disponible…

Quel type de job trouver ?

Certains secteurs sont plus accessibles pour les mineurs que d’autres. Recherchez donc dans ces domaines et ne perdez pas votre temps à rechercher par exemple dans l’hôtellerie/restauration, la grande distribution… Voici les secteurs dans lesquels vous aurez plus de chance de trouver :

 

Agriculture

Ramasser les fruits et légumes, participer au conditionnement… Le secteur agricole est plutôt un bon plan pour les moins de 18 ans. Démarchez directement les coopératives et exploitations de proximité ainsi que les producteurs sur les marchés.

 

Services aux personnes

Faire les courses, arroser et tondre des jardins, garder des animaux, nettoyer des voitures…
Peu d’offres sont diffusées pour ce type d’emploi. Vous devez prospecter par vous-même : déposer des petites annonces dans les commerces et les boites aux lettres des immeubles de votre quartier. Sollicitez votre entourage familial et amical, les associations de services aux particuliers.

 

Garde d’enfants

Garder des enfants ponctuellement à domicile, récupérer des enfants à la sortie d’école…
Sollicitez votre entourage familial et amical, déposez des petites annonces dans les commerces de proximité, dans les boites aux lettres des immeubles de votre quartier, faite marcher le bouche à oreille et renseignez-vous auprès des associations locales pour des dépannages d’urgence et occasionnels…

 

Animation

Animer des groupes d’enfants sur leur temps de loisirs. Vous devez avoir 17 ans minimum et être titulaire ou stagiaire du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). Renseignez-vous auprès du réseau Information Jeunesse, des MJC, des centres sociaux, des services d’animation jeunesse des mairies…

Et si jamais…Vous n’avez pas trouvé de job !?

Voici quelques idées d’alternatives pour enrichir votre CV pour l’année prochaine, occuper votre temps libre et contribuer à des projets :

  • Les chantiers de jeunes bénévoles (www.chantierbenevolebretagne.org),
  • Les chantiers d’été. Renseignez-vous auprès du réseau Information Jeunesse, de la mairie de votre commune ou communauté de commune.
  • Les aides financières pour réaliser un projet de vacances (financement BAFA, bourse de voyage, séjour linguistique…). Contactez le réseau information jeunesse.
  • Exercer en tant que sapeur-pompier volontaire. Contactez le service départemental d’incendie et de secours (Nb. : Il faut être âgé d’au moins 16 ans.)
  • Le Service civique si vous avez plus de 16 ans. Consultez le site http://www.service-civique.gouv.fr/