Motivé par une expérience à l’étranger ? Pour gagner de l’argent durant l’été tout en découvrant un pays ? Si cette perspective est séduisante, sachez toutefois, qu’il est plus complexe et difficile de rechercher un job étudiant à l’étranger qu’en France. Alors avant de vous lancer, voici quelques tuyaux bien utiles :

Savez-vous quels sont les jobs d’été les plus proposés à l’étranger ? Voici une liste des secteurs qui recrutent le plus et des différents postes qu’il est possible d’exercer :

  • Dans l’hôtellerie : receptionist, groom, night watchman, chambermaid, maid/housekeeper…
  • Dans la restauration : bar staff, restaurant work, kitchen porter, plunger, dishwasher, waitress…
  • Dans le tourisme : guide, travel and tour guide, travel agent, camp counselor, jeune fille au pair…
  • Dans l’agriculture : fruit picking, farm worker, willing worker on organic farms…
  • Dans la vente : telesales, shop assistant, cashier, roundsman/woman, warehouseman…

 

Comment rechercher un job d’été à l’étranger ?

Visitez les sites suivants qui apportent informations, conseils et proposent des offres d’emploi dans le monde entier :

Attention ! S’il n’est pas nécessaire d’être bilingue, choisissez toutefois un pays dans lequel la langue officielle vous est familière. D’ailleurs, la plupart des offres sont dans la langue du pays !

En dehors des annonces, pensez à envoyer une candidature aux multinationales qui sont implantées à l’étranger ou consulter la presse locale qui vous donnera des indications sur les entreprises.

Allemagne

L’Allemagne, par son cadre de vie agréable et son niveau de vie accessible, attire de plus en plus d’étudiants. La seule contrainte pour y trouver un job d’été est de posséder une maîtrise correcte de l’allemand !

 

Sur place

Vous pouvez vous rendre au sein du service de la Bundesagentur für Arbeit (équivalent du Pôle emploi), de la chambre de commerce française en Allemagne ou de la ZAV (Zentralstelle für Auslands – und Fachvermittlung) qui aide les candidats étrangers désireux de travailler en Allemagne dans leur recherche d’emploi.

 

Sites d’offres d’emploi

Attention ! Même si l’Allemagne est un pays facilement accessible (car frontalier à la France et membre de l’Union européenne), il y a des démarches administratives à entreprendre avant de partir. Pensez notamment à la demande de carte européenne d’assurance maladie !

Espagne

L’Espagne attire bon nombre d’étudiants étrangers par ses conditions de vie idéales et festives (soleil, esprit latino, cool attitude, culture espagnole…). Le tourisme avec l’hôtellerie et la restauration constituent d’ailleurs la plus grande source de recrutement. Ceci étant, les difficultés de trouver un job sont réelles. En cause, la crise qui impacte fortement le marché de l’emploi. Pour trouver un job d’été, il est alors conseillé de s’appuyer sur son propre réseau et de viser plutôt les grandes villes (Madrid, Barcelone) ainsi que les régions touristiques (Baléares, Costa del Sol…).

 

Sur place

Vous pouvez vous rendre au sein des agences pour l’emploi SEPE (Servicio Público de Empleo Estatal – équivalent du Pôle Emploi français http://www.sepe.es), les Chambres franco-espagnoles de Commerce et d’Industrie (http://www.camaras.org)

 

Sites d’offres d’emploi

Attention ! Même si l’Espagne est un pays facilement accessible (car frontalier à la France et membre de l’Union européenne), il y a des démarches administratives à entreprendre avant de partir. Pensez notamment à la demande de carte européenne d’assurance maladie !

États-Unis

Les États-Unis arrivent en tête des pays qui attirent les étudiants du monde entier. Toutefois, il est difficile pour un étudiant étranger de trouver un job car les places sont limitées et les contraintes assez fortes. En effet, le gouvernement américain autorise les étudiants étrangers à exercer un petit boulot d’été à condition qu’ils partent dans le cadre d’un programme dit « d’échange » bien structuré et pris en charge par un organisme agréé par le Département d’État américain. Ces organismes peuvent être des associations, des universités, des écoles. C’est notamment par leur intermédiaire que vous pourrez obtenir le visa de travail obligatoire (Visa j-1).

 

Organismes ou associations

Vous pouvez contactez les organismes ou associations qui vous aideront à constituer un dossier administratif. Certains proposent aussi des programmes « jobs d’été ». Quelques exemples : Parenthèse partenaire du CIEE (Council on International Educational Exchange), Calvin Thomas, Espace emploi international… Pour connaître les coordonnées des ces organismes, contactez l’ambassade des États-Unis en France.

 

Sites d’offres d’emploi

Attention ! Le coût d’obtention du visa est assez élevé. Il représente plusieurs centaines d’euros. Par ailleurs, les organismes intermédiaires sont payants, leurs prix sont variables, et ils sont parfois soumis à quota. Informez-vous et comparez-les.
Méfiez-vous aussi des délais, il faut compter 1 à 2 mois pour obtenir le visa J-1.

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est une destination très appréciée des étudiants pour sa proximité avec la France, sa notoriété économique (Londres est un centre économique et financier très influent dans le monde), sa facilité d’accès au marché de l’emploi (pas besoin de permis de travail), sa vie culturelle riche…

 

Sur place

Vous pouvez vous rendre au sein des jobs centers (équivalents de nos agences Pôle emploi http://www.jobcentreonline.com), de la chambre de commerce franco-britannique.

 

Sites d’offres d’emploi

Attention ! Même si Le Royaume-Uni est un pays facilement accessible (car membre de l’Union européenne), il y a des démarches administratives à entreprendre avant de partir. Pensez notamment à la demande de carte européenne d’assurance maladie !